Choisissez la sous-catégorie :

DÉFENSES DE VEDETTES

I - GÉNÉRALITÉS

Les Défenses de Vedettes Mousse Ocean 3 présentent une sécurité accrue lors des manœuvres d'accostage grâce aux matériaux de grande qualité qui les constituent: mousses à haut pouvoir d'absorption à différé de rebond, et revêtement comportant de nombreux renforts anti déchirures.

Le principe de calcul de l'énergie cinétique à dissiper, effectué pour déterminer une défense mobile répondant à un accostage, est appliqué mais d'une manière plus fine pour définir une défense pour Vedette de Servitude.

Il est tenu compte des caractéristiques de la Vedette à protéger pour définir l'équipement de défenses adapté: du Dimensionnel (Longueur totale et en eau, largeur, Tirant d'eau et Déplacement en charge...) de son Usage (Pilotage, Lamanage, Patrouilleur, Transport de passagers...) de la forme de la protection (Cylindrique, Delta, Retour sur pont) et de la manière de la fixer sur le bordé (Sanglage, collage, boulonnage, ou mixte), enfin des conditions dans lesquelles la Vedette sera amenée à travailler (Manœuvres portuaires, Boat Landing, Pleine formée, Tout temps ...).

Partant d'un plan d'Architecture navale ou d'un schéma Client, notre équipe technique détermine et implante, sur le support, le meilleur compromis établi après calcul. Prise en compte dès le début du projet, la solution retenue assure d'une économie intéressante.

On distingue 3 grandes familles d'Equipements Défenses de Vedettes, classés suivant leur mode de fixation à la Vedette: Sanglé, Collé ou boulonné. Parfois une solution vient en consolider une autre (câble par exemple). Une protection peut être locale partielle ou complète (Tour de la Vedette) suivant l'usage et le budget

Ces défenses sont dites «composites» car les fonctions en sont dissociées: la mousse joue le rôle d'absorbeur d'énergie durant l'accostage, le revêtement augmente le rendement de dissipation énergétique par confinement du cocon de mousse, mais aussi assure la résistance à l'abrasion, donc la longévité. Elles sont réalisées sur mesure (au centimètre près en diamètre et en longueur), selon les résultats des calculs et les besoins de nos clients. La forme est souvent liée au mode de fixation des Défenses

II - TYPOLOGIE DES DÉFENSES DE VEDETTES

A) SANGLAGE DANS VÉ DE COQUE

Sanglage dans un «Vé» de coque pour défenses de section cylindrique ou Delta maintenu entre 2 profilés, afin d'assurer le maintien sur le pavois au ragage vertical. Un câble passé au centre des défenses vient garantir ce maintien en cas de rupture de sangles.

VÉ DE COQUE POUR SECTION CIRCULAIRE

 Défense Cylindrique dans Véde coque 01        Vé de coque pour Défense Cylindrique

VÉ DE COQUE SECTION CIRCULAIRE Vé de Coque 01 Vé de Coque 02

VÉ POUR SECTION COMPLEXE  

   Vé de Coque Défense Rectangulaire Défense rectangulaire Vé de Coque 

B) COLLAGE SUR BORDÉ

Collage pour section de type «Delta» ou toute autre section présentant une surface plus grande en contact avec le pavois de la Vedette. Un câble passé au centre des défenses peut également dans ce cas garantir le maintien en cas d'avarie de collage d'un module.

DELTA COLLÉ SIMPLE

 Défense en D collée 01  Delta Collé

DELTA COLLÉ AVEC RETOUR SUR PONT

Delta Collé avec Retour sur Pont Défense en R collée

C - BOULONNAGE

  • Boulonnage dans le cas où la reconstruction d'un profil de maintien ne peut être envisagée ou que le collage s'avère délicat voire impossible. Les défenses comportent dans ce cas un insert métallique noyé qui sera boulonné par l'intérieur de la Vedette, ou dérivé par l'extérieur si l'accès n'est pas permis de l'intérieur.

Défense en D boulonné Défense D Boulonnée 

En fonction de la pression de réaction admissible sur la coque, la densité de la mousse peut être augmentée de 30 Kg/m³ à 140 Kg/m³, voire au-delà, dans le but de réduire le volume de mousse nécessaire à dissiper l'énergie d'accostage. Certains modules dans une protection complète peuvent être «durcis» car plus sollicités dans l'usage visé; enfin un même module peut être constitué de plusieurs densités de mousse toujours suivant la fonction de la Vedette (Défense de Proue pour vedettes effectuant du poussage) qui permet de recueillir une absorption d'énergie plus élevée, tout en gardant les mêmes dimensions de défense.

L'épaisseur du revêtement varie pour ces produits de 5 à 30 mm suivant l'usage ou la longévité souhaitée, et comporte un important renfort par tissus ou fibres techniques (métalliques ou synthétiques).

Une Défense de Vedette Mousse Ocean 3 apporte des avantages intéressant comparés aux systèmes traditionnels que sont les défenses gonflables:

  • Risques de crevaison inexistants
  • Défense continuant d'assurer son office même avec le revêtement abimé
  • Pas de vérification de pression, ni de variations dues à la température extérieure
  • Revêtement très renforcé, pas de propagation de déchirure

Ou les défenses caoutchouc:

  • Absorption plus proportionnelle de l'énergie cinétique
  • Continuité de protection même au-delà de la compression admissible
  • Pas de chocs transmis à la coque

III - COMPOSITION DES DÉFENSES DE VEDETTES

A) DÉFENSE DE PROUE

Elle a la forme de l'étrave (V) et s'équilibre sur chaque bord. Elle est destinée à protéger l'avant de la Vedette dans le cadre d'un équipement complet; ou pour un rôle de «Pousseur» ou encore pour accostage plus spécifique sur l'avant (Boat-landing). Elle peut se terminer par une réduction de section et/ou des emmanchements si d'autres défenses y sont accolées. Utilisée seule les extrémités sont en ½ sphère ou en cône oblique comme toutes Défenses utilisées de manière isolée et pouvant présenter des risques de «Croches» à l'avancement.

 

 Proue 03

Proue 06 Proue 07

B) DÉFENSE CINTRÉES

Intégrées à un équipement complet, elles sont parfois équipées d'emmanchements Mâles / Femelles pour une section cylindrique, ou d'extrémités droites pour une section «Delta». Les Défenses cintrées dissociées d'une ceinture complète sont utilisées en Equipement «Epaules + Arrières» pour répondre à des accostages latéraux multiples (Accostage sur les hanches de la Vedette). Ces modules se voient «durcis» par utilisation de mousses de densités supérieures.

.

C) DÉFENSES DROITES

Modules placés entre Défenses Cintrées et Arrières, leur utilité ne vaut que par la continuité d'un équipement complet, elles sont équipées ou non d'emmanchements et d'une traversée de cloison pour passage du câble de sécurité. Leur autre rôle, surtout en usage isolé, est de servir de «relai» d'accostage dans le cas où Cintrées et Arrières ne présentent pas un débordement pour éviter le contactd'une partie de coque placée entre ces modules. Ces Défenses sont souvent réalisées dans les mousses de plus faible densité.

D) DÉFENSES ARRIÈRES

Dans un Equipement intégral, elles sont équipées d'emmanchement mâle ou d'extrémité droite, possèdent une traversée de cloison pour passage de câble. Elles peuvent s'interrompre au niveau de l'arrière de la Vedette, ou opérer un retour sur le Tableau Arrière, conseillé pour un bon rotulage sur le coin Arrière lors du «décostage». Un bon rayon de tableau est généralement conseillé dans ce cas. La terminaison de ces Modules sur l'Arrière de la Vedette ou sur Tableau est généralement en ½ sphère.

 

  Defense_arriere__ridoir         Fixation Arrière Défense    

 

Arrières 03 Arrières 04 Arrières 05

IV - ACCESSOIRES

A) SANGLES

Sangle Polyester nue 01

             Le sanglage est le dispositif de fixation le plus utilisé pour l’équipement de « Workboats » en Défenses d’Accostage Mousse Océan 3. Les autres systèmes utilisés sont le collage à l’aide de colles de base PU, le Boulonnage ou toutes autres combinaisons de ces solutions.

Dans le cas d’une Défense sanglée, ou collée, un câble vient souvent renforcer le dispositif en cas d’avaries sévère pour éviter la perte d’un module

Les sangles sont équipées de 2 ou 3 mailles d’extrémités de forme « delta » en acier inoxydable de type 316L, diamètre du fil Ø 10 à 14 mm. Les mailles sont traitées par électro-zingage pour une meilleure tenue à l’oxydation dans l’eau de mer

Sangles Sangles 03 Sangles 06  

Les versions réduites en hauteur permettent, lors de la compression de la défense un recul plus important qui évite à l’anneau de toucher la surface d’accostage dès 30 % de compression.

La résistance rupture des éléments constitutifs est de l’ordre de 8 Tonnes pour la sangle, la couture des boucles (Nombre de points) est calculée pour passer la résistance rupture de la sangle, les anneaux commencent à se déformer à 2,5 Tonnes environ pour rupter aux alentours de 5,5 Tonnes. 

Sangle en Vé

 

En version 3 anneaux, elles procurent un maintien axial des défenses les empêchant de glisser vers l’arrière au ragage de la Vedette.

 

Défense Cylindrique dans Véde coque 01
 
 
Les sangles 2 anneaux peuvent être encastrées dans un rainurage de la défense afin de les préserver un peu plus du frottement et des « croches » éventuelles. De couleur usuelle Gris Anthracite, elles peuvent être fournies dans d’autres coloris plus voyants si besoin est (Jaune, Orange etc…)

 

La couture de fermeture des anneaux est réalisée par robot automatique (pour une bonne régularité) en créneau (Insertion du fil dans le tissage) afin de le préserver du frottement éventuel, donc d’une rupture prématurée.

            La sangle présente une excellente résistance à l’abrasion, de par son type « Levage ». Tissage et matériau utilisé : le polyester, offrent un faible coefficient d’élongation une bonne stabilité chimique et une grande résistance aux conditions climatiques extérieures (UV, Tenue à l’eau de mer,…). Elle peut être revêtue d’une couche d’usure en PU HAR 95 ShA de même nature que les Défenses. Chez OCEAN 3, ce revêtement est réalisé par Moulage haute Pression. Ce procédé fait pénétrer le Polyuréthane au coeur des fibres de la sangle pour une meilleure cohésion de l'ensemble.

Sangles 05 Sangles 07 Sangles 01

Les sangles sont reliées aux cadènes de coque par manilles en partie inférieure et par un dispositif de tension en partie supérieure ou sur le pont (Transfillage, tendeur à vis ou à rocher) Le Transfillage, dispositif le plus utilisé de part sa simplicité, sert de fusible dans la liaison afin d’éviter lors de croche d’une sangle l’arrachement des cadènes de coque

            Un bout polyéthylène haute résistance type « Spectra » ou « Dynema », de préférence revêtu PU (éviter les revêtements tressés qui glissent) ou polyester pré-étiré de Ø 6 à 8 mm. Limiter le nombre de passages à 3 pour les bouts en Polyéthylène Haute Résistance pour éviter de déporter le « fusible » de la sangle sur les points de fixation de la coque ; à 5 pour un bout polyester pré-étiré.

Sangle Encastrée Sangles 10 Sangles 11

  Sangles 12 Sangles 13 

            La durée de vie de ces sangles est évidemment fonction de l’usage, la fréquence de ragage de la Vedette et la granulométrie de la pièce au contact, néanmoins l’expérience nous permet d’envisager une durée avant changement, ou reconditionnement de 3 à 7 années suivant les éléments précités (5 ans environ dans le Pilotage à 5000 H/ an par exemple en moyenne).

Un facteur d’accroissement de vie des sangles est de veiller à ce qu’elles soient toujours en tension. Lors de la première monte aux Chantiers pour un nouvel équipement, il est souvent nécessaire de procéder à une re-tension des sangles après neuvage, du fait de la mise en place des défenses.

La tension des sangles est facilitée par un outil : bras de levier se logeant à la fois dans la cadène de pont et l’anneau supérieur, une barre de tension de longueur 1 m environ permet de rapprocher les 2 éléments le temps du transfillage ou de placer une manille ainsi pré-tendue, avant de relâcher la tension (Plan de détail de l’outillage sur simple demande)

Pour faciliter le glissement des sangles sur la Défense lors de la tension, il est conseillé d'enduirela face au contact d'une solution "eau + liquide vaisselle" pour faciliter le glissementde l'une par rapport à l'autre. Le liquide vaisselle partira rapidement ensuite au fil des navigations et rendra au système son accroche originale.                            

 

Découvrir nos réalisations d'Equipements de Vedettes ›